En bref

Je m’appelle Héloïse, j’ai 35 ans, j’habite près de Nantes (France), et je suis professeure de FLE : j’enseigne le français aux personnes étrangères, et je me spécialise dans l’enseignement du français pour vivre et travailler en France. Ma grande satisfaction est de pouvoir accompagner les personnes dans leurs projets, de leur donner des moyens pour qu’elle puisse mener leur vie comme elles le souhaitent.

Je suis professeure de FLE professionnelle : je suis qualifiée – Master 1 en Didactique du FLE mention bien – et j’ai enseigné en Espagne, en Écosse et en France. Je suis également habilitée à faire passer les examens du DELF et du DALF (tous niveaux).

Je suis passionnée par l’interculturel, les variations de la langue en particulier à l’oral, et les pratiques actives de l’apprentissage.

Je parle français, espagnol et anglais.

Pourquoi je suis devenue prof de FLE

Je suis devenue professeure de FLE pour aider les personnes à devenir autonomes dans leur vie en France ; plus concrètement pour leur donner les moyens et l’envie de créer des relations sociales, de vivre de belles expériences, et de mener à bien leurs projets personnels et professionnels.
Je ne suis donc pas devenue professeure de FLE pour « jouer à la maîtresse », mais pour accompagner les personnes: je saisis l’enjeu de la langue dans le processus d’adaptation dans un pays étranger.

Assez logiquement, ce qui me passionne le plus dans mon métier, c’est :
– l’interculturel : ce qui touche à l’insertion socioculturelle des personnes dans un pays, les différences culturelles, ainsi que les transformations de l’identité quand on vit dans un autre pays,
– l’oral et toutes ses variations en fonction du contexte plus ou moins formel, en fonction du contexte générationnel, régional, etc., et bien sûr l’apprentissage de l’oral c’est-à-dire les interactions orales, la compréhension du français parlé dans la vraie vie, la prononciation,
– l’ingénierie pédagogique : le fait de mettre en place des parcours d’apprentissage en ayant recours à des approches actives qui permettent aux personnes de mieux s’approprier la langue et la culture.

Mon expérience avec les langues

J’enseigne le français, mais moi aussi j’ai appris des langues ! Actuellement, j’en parle trois.

Le français est ma langue maternelle.

J’ai commencé à apprendre l’espagnol au collège, puis j’ai continué à l’étudier après le lycée, et j’ai obtenu une Licence d’espagnol. Ensuite, j’ai vécu 3 ans en Espagne, et c’est là que j’ai vraiment appris à parler : quand je suis arrivée on m’a dit « tu parles comme un livre » ! Maintenant cela fait 14 ans que je parle espagnol tous les jours. Je suis arrivée à un niveau C1 ou C2.

Je suis entrée en contact avec l’anglais quand j’étais enfant, avec des livres et des cassettes que ma mère m’achetait. Puis j’ai commencé à apprendre l’anglais au collège, et j’ai continué ensuite à l’étudier pendant mes études universitaires en option. De 2011 à 2015 j’ai habité en Écosse. J’ai maintenant un niveau B2.

Je voudrais perfectionner mon anglais, et commencer à apprendre une nouvelle langue, mais je ne sais pas encore laquelle.

Mon expérience d’un pays à un autre

Ma première expérience de vie dans un autre pays que la France, c’est l’Espagne. D’abord Almería, ensuite Grenade. Après le sud de l’Espagne, je suis partie dans le nord de l’Écosse : à Aberdeen, puis à Édimbourg. Enfin, je suis retournée en France.

Quand on passe d’un pays à un autre, d’une culture à une autre, c’est votre identité qui change et se transforme. Il y a toujours un temps d’adaptation au nouvel endroit, qui peut être plus ou moins long et plus ou moins difficile, parce que l’organisation de la vie est différente, les habitudes quotidiennes sont différentes, la façon de communiquer est différente, le climat est différent, etc. On s’adapte petit à petit, et en s’adaptant, on finit par appartenir à deux cultures, ou plutôt un mélange des deux : votre culture d’origine et votre culture d’adoption. Vous devenez progressivement multiculturel.

Pourquoi avoir créé La Cédille

En construction

La Cédille c’est pour qui

En construction

Les valeurs de La Cédille

En construction